Respect de l’environnement : Qu’est-ce qu’une maison écologique ?

L’écologie est au cœur de nombreux projets car les bâtiments ont un impact significatif sur l’environnement. Si vous souhaitez une maison respectueuse de l’environnement à toutes les étapes de la construction, tournez-vous vers une maison écolo. Pour en savoir plus, nous avons fait appel au docteur Sofiane Khoukhi, enseignant à l’université et expert en écologie et en protection de l’environnement qui a cité les caractéristiques d’une maison verte.

Moins de pollution

Une maison écologique est une maison conçue pour respecter l’environnement. Il s’agit donc d’une habitation qui entraîne le moins de pollution possible et dont les besoins et les pertes d’énergie sont réduites au maximum. La conception est donc étudiée minutieusement. Les plans sont établis de telle sorte que la maison soit en harmonie avec son environnement, en permettant de limiter voire de supprimer le recours au chauffage ou à la climatisation.

Matériaux utilisés

Les matériaux sont également choisis en fonction de leurs caractéristiques écologiques. Il s’agit de matériaux d’origine naturelle, recyclables et qui ne produisent pas de pollution. Les équipements d’une maison écologique doivent permettre aux occupants de réaliser des économies d’énergie : les séduisantes propriétés du bois sont souvent mises en avant. Il est renouvelable, retient le gaz carbonique, subit peu de transformation et sa mise en place consomme peu d’énergie. On en trouve des applications étonnantes, toitures ou parpaings en bois massif. Mais bien d’autres matériaux sont employés : briques en terre cuite ou crue, béton, métal… Concernant l’isolation, on aura recours selon les cas au chanvre, au lin, à la laine de mouton, au coton, à la cellulose ou encore à la fibre de bois.

Le coût

Sur le plan budgétaire, une maison écologique représente un surcoût de 10 à 15% par rapport à une habitation classique. Mais celui-ci sera amorti en quelques années, principalement grâce aux économies réalisées sur les dépenses de chauffage et d’électricité. Dès lors, les gains réalisés sont imputés directement à la colonne bénéfices.

Publié le :