Intérieur désencombré et lumineux, mobilier épuré… Le minimalisme revient dans nos maisons

Fini les grandes bibliothèques qui occpaient autrefois l’espace de la salle de séjour. Désormais c’est le style minimaliste qui domine le design de la majorité des habitations. Intérieur épuré, sobriété des couleurs ainsi que des meubles simples sont les mots d’ordre de ce style de décoration. Très en vogue, le minimaliste fait rêver les ménages algériens qui veulent aménager leur petit chez soi en un nid douillet.

Qu’est-ce que le style minimaliste ?

Né durant les années 1960 en réaction à la société de consommation et au style pop, le minimalisme met la simplicité à l’avant-plan. Étant également une philosophie de vie, on vise le désencombrement des intérieurs. Le minimalisme est un style de décoration qui va bien à tous les intérieurs, qu’il s’agisse de grandes pièces ouvertes et lumineuses ou de plus petites chambres. Dans les pièces, on essaie de créer une continuité entre les couleurs et les lignes du mobilier. Les intérieurs sont rangés et ordonnés et cela vaut pour tout ce qui est apparent, des tablettes d’une bibliothèque jusqu’au-dessus des meubles.

Des meubles fonctionnels

C’est le retour au strict minimum. Le nombre de meubles présents dans une pièce est vraiment limité. Le rangement intégré et fermé, tout comme la fonctionnalité, sont des caractéristiques essentielles pour le mobilier. Que ce soit dans des placards muraux, des garde-robes ou des tiroirs, les objets doivent être placés le plus possible hors de la vue.

null

Des couleurs discrètes

Le style minimaliste se caractérise par des couleurs sobres et neutres, à l’opposé du style pop qui se démarque par ses couleurs vives et acidulées. On retrouve donc beaucoup de blanc, une couleur à privilégier pour les murs, le plafond et même les meubles. Une grande importance est également consacrée à la lumière naturelle. On retrouve aussi différentes nuances de gris et de beige. On peut rehausser les décors de noir ou de petites touches de couleurs plus vives, mais on limite les motifs et les imprimés. On peut jouer avec les contrastes entre les couleurs, entre le clair et le foncé, ou le blanc et le noir. On peut aussi opter pour un thème monochromatique et rester dans la même palette de couleur, du gris ou du blanc par exemple.

Du sentimental et de l’accessoire

Même si le minimalisme prône les décors épurés et ordonnés, quelques accessoires de décoration sont tout de même permis. De façon générale, on garde la surface des meubles exempte d’objets. On privilégie les accessoires qui ont une utilité, qui ont une très grande valeur sentimentale ou qui apportent vraiment quelque chose au niveau de l’esthétisme. Il peut s’agir d’une plante, d’une œuvre d’art, d’un tapis ou de quelques coussins. Par exemple, on peut accrocher une grande peinture au mur, mais on gardera les autres murs sans cadres ni photos. Côté éclairage, on maximise la lumière naturelle. On peut carrément laisser les fenêtres sans rideaux ou sinon, on choisit des voilages légers, des panneaux coulissants, des stores sobres en bois ou à large lattes. On opte pour des lampes simples, toujours stylisées. Il peut s’agir d’éclairage encastré au plafond ou de lampes sur pied au design élégant et simple.

Publié le :