« Réinventer sa manière de vivre », voici la promesse de la vie post-Covid ! L’épidémie du Coronavirus a plus que jamais changé les choses. Acheter plus grand, avec balcons et terrasses, s’éloigner du centre urbain… Voici les nouvelles attentes immobilières post-Covid !

Sommaire

  1. La nécessité d’optimiser l’espace intérieur
  2. Construire de manière durable et plus saine
  3. Un habitat loin de l’effervescence de la ville
  4. Une envie de se reconnecter à la nature
  5. Une occasion unique de repenser l’habitat

La crise de la Covid-19 a fait réfléchir beaucoup de personnes sur leurs réels besoins et envies en termes d’habitat immobilier. Elles se sont interrogées sur leurs choix et bien évidemment sur leurs lieux de vie. Plus de pièces dans son appartement, d’espaces verts, de tranquillité et une qualité de vie supérieure… Voici la promesse de l’habitat post-Covid !

La nécessité d’optimiser l’espace intérieur

Aujourd’hui, suite à la crise sanitaire que connaît le monde, la notion d’espace dans sa maison a pris beaucoup d’ampleur. On recherche davantage de superficie, surtout depuis l’instauration du télétravail. Désormais, un espace confortable, pratique et fonctionnel devient nécessaire chez soi.

Conséquence ? Un besoin d’acquérir un intérieur plus spacieux afin de pouvoir installer son bureau et travailler comme en entreprise, transformer sa maison en école pour ses enfants ou simplement pratiquer sa séance de sport chez soi sans prendre de risque.

Intérieur d'un séjour d'un appartement de Bessa Promotion

Construire de manière durable et plus saine

L’habitat est un endroit qui nous protège du monde extérieur. Pour cela, il est important de penser l’habitat de manière durable et écologique. Afin de mieux imaginer l’habitat de demain, il est essentiel de concevoir intelligemment et différemment. À titre d’exemple : une isolation avec des matériaux durables, efficaces et non-polluants pour se protéger des conditions climatiques, ne pas consommer trop d’énergie (moins de coûts pour le foyer et moins de dégâts pour la planète) et limiter tant que possible les composants organiques volatiles.

Ainsi, nous permettrons au bâtiment de demain d’être écoresponsable et de prôner la biodiversité.

Un habitat loin de l’effervescence de la ville

Maisons avec jardins, appartements avec terrasses, le Coronavirus a changé la façon de voir les choses des gens ! Ils souhaitent s’éloigner du vacarme de la ville pour aller s’installer en banlieue. Effectivement, les prix étant plus bas, ils peuvent acquérir un plus grand bien avec terrasse ou jardin pour le même prix qu’un appartement en plein centre-ville.

C’est pour toutes ces raisons que le besoin d’acquérir un bien dans une résidence ne cesse d’accroître. En effet, l’habitat en copropriété propose une qualité de vie rarissime à ses résidents. Parmi les avantages qu’offrent les résidences en copropriété : des appartements plus grands et bien équipés, des espaces verts extérieurs pour se promener, des aires de jeux pour les enfants, des centres de remise en forme et bien d’autres commodités…

Envie d’en savoir plus sur l’habitat en résidence ? Découvrez les projets de Bessa Promotion et profitez d’offres exceptionnelles.

Une envie de se reconnecter à la nature

Pendant longtemps, les gens ont cru pouvoir se passer d’espaces verts. Pourtant, en cette crise sanitaire, les gens redécouvrent la faune et les plaisirs de la nature. Voilà donc une façon de repenser la ville de demain pour qu’elle soit plus verte et plus accueillante.

Redonner de la nature aux espaces urbains et revaloriser nos balcons et nos jardins devraient donc dorénavant faire l’objet d’une attention toute particulière…

Jardin dans sa maison

Une occasion unique de repenser l’habitat

L’envie de mieux faire est claire. La superficie, la qualité des logements et la manière dont les logements sont construits sont désormais des problématiques auxquelles nous devons tous nous atteler.

Pour que nos maisons puissent répondre efficacement à nos besoins indispensables dans un monde d’incertitudes et de rapides mutations économiques et environnementales, nous devrons sortir de ce modèle standard et imaginer de nouvelles façons de vivre et de réinventer l’espace !

Commentaires ()

Articles recommandés